Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Pour me contacter : benelapuce@gmail.com

Je crée des accessoires de mode originaux et faits-main (barrettes pour cheveux, broches et pochettes portable), je fais des tableaux naîfs de petits personnages et des tableaux à personnaliser avec la photo de la personne concernée et je crée aussi des objets de décoration en feutrine et tissus. Je suis créatrice et fait de l'unique et de la qualité, je suis à votre disposition pour des commandes particulières (tableaux, barrettes ou autre...). Je signe toutes mes créations Béné la Puce.

Pour commander, allez sur la boutique en ligne, vous pourrez payer par chèques ou Paypal ou contactez- moi si vous êtes sur place et pouvez vous déplacer.

tel: 06 67 56 29 41

 

J'anime à la demande des ateliers pour enfants pour le compte de particuliers, d'associations ou de collectivités (mairies, centre aérés...), contactez-moi pour un devis.

 

J'anime également des ateliers de scrapbooking pour adultes, durée: trois heures afin de mener à bien un projet défini à l'avance.Contactez-moi pour plus d'informations.

 

 

 


Recherche

Copyright

Blog protégé  

Articles Récents

!

Avis aux méchants voleurs
 Mes créations sont protégées (droits d'auteurs / précautions prises)



 

quelques créations

BARRETTECREATEURSELEPHANTBOITE-DENT-FILLE-OVALE.JPG fretsoeur.jpg

Texte Libre

Texte Libre

Béné la Puce en vente aussi là:
Ma boutique en ligne

Little market

A l'atelier sur rendez-vous

Txin Txin à Anglet

9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 10:00

Je ne parle jamais d'actualités sur ce blog mais cela fait trois jours que j'ai du mal à penser à autre chose qu'à Charlie Hebdo, que je suis accro à facebook, aux chaines d'actualités, que je n'arrive pas à croire que c'est vraiment arrivé...

Ils ont tué notre Cabu, celui qu'on connait depuis l'enfance, depuis récréa 2, qui nous est familier avec sa coiffure, son regard doux et son talent fou. Ils ont tué 12 personnes dont des dessinateurs talentueux, des policiers, des personnes innocentes au nom du fanatisme.

Je n'étais pas une lectrice assidue de Charlie Hebdo, parfois ils me faisaient rire, d'autres fois je n'aimais pas et souvent je n'y faisait pas attention mais ils étaient là, ne laissant rien échapper, n'épargnant personne, ils veillaient et leur fin comme à beaucoup d'entre nous m'est insupportable.

J'ai essayé d'expliquer tout cela à mes enfants mais ce n'est pas facile de trouver les mots, de ne pas laisser l'émotion prendre le dessus.C'est difficile de leur expliquer qu'ils sont morts pour des idées, des dessins et tout cela au nom d'un Dieu qu'à priori ces assassins ne comprennent pas. Difficile de leur expliquer qu'à cause de ces gens là, d'autres, les musumans, doivent se justifier et répéter inlassablement que ce n'est pas en leur nom que cet acte a été commis et que ces personnes sont prises pour cibles par d'autres imbéciles.

Mon fils qui aura bientôt 13 ans a bien compris tout cela il me semble, deux jours qu'il va au collège habillé en noir pour montrer sa tristesse et hier soir il m'a dit qu'on vivait dans un monde de merde et nous avons parlé et essayé de lui expliquer que nous avons de la chance de vivre libres et que ces personnes qui tuent ne sont pas heureusement majoritaires et que la réaction massive que cet acte a provoqué montre bien qu'ils n'avaient pas gagné.

Ma fille qui est plus jeune comprend moins notre émotion mais a été choqué par le témoignage d'un père hier sur Europe 1 qui expliquait être allé chercher sa fille de 8 ans à l'école parce qu'elle avait subi des jets de pierre du fait de l'origine marocaine de sa mère...(pour ceux qui voudraient un support pour expliquer cela à leur enfant, le petit quotidien a sorti un exemplaire trés bien fait sur le sujet).

Pour finir, comme beaucoup d'entre nous je me sens impuissante mais nous avons décidé avec mon homme de nous abonner à Charlie Hebdo car nous espèrons qu'il ne disparaitra pas du monde de la presse et d'aller avec notre fils au rassemblement qui se tiendra à Bayonne samedi prochain.

Voilà je n'ai pas le talent d'un journaliste mais ne pas parler de cette horreur sur mon blog me paraissait inconcevable.

Je voudrais pour finir avoir une pensée pour les morts, les blessés, ceux qui n'oubliront jamais ce qu'ils ont vu et les familles.

Je suis Charlie

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires